Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Investissement & particulier | 0 comments

Investir dans la location pour étudiants : quels logements choisir ?

Investir dans la location pour étudiants : quels logements choisir ?


Investir dans la pierre reste une idée tentante pour de nombreux Français, car cela leur permet à la fois d’étoffer leur patrimoine et de le faire fructifier.

De plus, de nombreux projets immobiliers neufs sortent de terre chaque année et peuvent vous faire profiter d’avantages fiscaux notables si vous les louez. Les taux de crédit immobilier et le prix des logements anciens quant à eux, sont également en baisse pour vous permettre de concrétiser votre rêve.

Le marché immobilier est ainsi très dynamique dans l’Hexagone et tout acquéreur potentiel a la chance de trouver un logement qui correspond à son budget. Si votre capital est limité et que vous voulez toucher d’intéressants loyers chaque mois, optez pour le logement étudiant. En effet, l’investissement dans un logement étudiant situé dans une ville estudiantine s’avère souvent rentable.

Choisissez votre statut de loueur

Pour investir en location pour étudiants, le choix de votre statut compte et pourra faire la différence dans votre fiscalité.
Le statut de loueur meublé professionnel (lmp) est possible lorsque le loueur répond à certains critères tels que l’inscription au registre du commerce et des activités. La question des revenus minimum pour cette activité est aussi à prendre en compte ainsi que les autres revenus qui ne doivent pas être supérieur à ceux qui seront perçus pour cette activité.
Si ces 3 critères ne sont pas respectés, vous serez alors loueur meublé non professionnel (lmnp).
En lmnp, vous n’avez pas à vous inscrire au registre du commerce mais votre existence doit être déclarée auprès du greffe du tribunal de commerce.
Quant aux régimes fiscaux des 2 statuts, le lmp est soumis à l’impôt sur le revenu au titre des BIC (bénéfices industriels et commerciaux). Pour le lmnp, le régime micro BIC est plafonné à un certain revenu et doit répondre à certaines conditions.
Si vous souhaitez découvrir de plus amples informations sur la différence entre lmp ou lmnp, vous pouvez les découvrir sur ce site.

Une demande accrue tous les ans

Des millions d’étudiants fréquentent chaque année les universités et les grandes écoles françaises. Un grand nombre d’entre eux s’inscrivent dans une faculté ou une école loin de leur maison et doivent alors louer un appartement ou un studio dans la ville où ils s’installent.

Ainsi, la demande de logements étudiants n’a jamais cessé, et il est quasi certain que votre logement trouve preneur à chaque rentrée, à condition bien sûr qu’il se trouve dans une ville étudiante et qu’il réponde aux besoins des locataires !

Des logements aux prix abordables

Les logements étudiants sont souvent vendus à des prix moins élevés que les grands appartements en raison de leur surface réduite. Vous avez néanmoins le choix entre 3 types de bien, détaillé ci-après.

Les studios situés près des campus

Leur prix est peu élevé et ils se trouvent immédiatement à proximité des campus. Les observateurs constatent néanmoins que ces tout petits studios n’ont plus la cote. Leur prix est nettement inférieur aux logements bien situés en ville, et leur location vous permettra d’enregistrer un rendement conséquent à condition d’avoir toujours un locataire.

En effet, avec ce type de bien, vous risquez de constater une vacance de logement fréquente chaque fois que votre bail expire, car les étudiants tendent de plus en plus à conclure un contrat pour la durée d’une année universitaire.

Les appartements bénéficiant d’un bon emplacement

Sachez que les préférences des étudiants/locataires ont évolué dans le temps, et ils tendent à pencher pour les logements assez vastes, agréables à vivre et situés dans un cadre plaisant, souvent proche ou dans le centre-ville.

Les appartements fonctionnels se trouvant en ville et qui sont bien desservis par les transports en commun sont de plus en plus recherchés. Le rendement sera ici, peu élevé, car ce logement coûte assez cher, néanmoins, vous êtes sûr de trouver des locataires facilement. Des célibataires salariés ou des couples seront aussi intéressés par votre bien. Par ailleurs, sa valeur augmentera au fil du temps s’il est bien situé.

Un grand appartement pour la colocation

La pratique de la colocation est devenue courante auprès des étudiants (cet article fait état du prix des loyers par ville pour la colocation étudiante). Vous pouvez ainsi choisir un logement étudiant destiné à 2 ou 3 locataires, si vous en avez les moyens. Vous percevrez aussi un loyer plus conséquent tandis que vos locataires, eux, optimiseront leur budget tout en habitant une superficie confortable, permettant de bénéficier de plusieurs pièces habitables, séparant les espaces nuits des espaces salon, salle à manger et cuisine.

Laisser un commentaire