Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Investissement & Placement | 0 comments

Aucune situation alarmante identifiée sur le taux d’intérêt

Aucune situation alarmante identifiée sur le taux d’intérêt

Les taux d’intérêt sont restés stables ces derniers. L’Anil, une association créée par l’État dans le but de réunir toutes les informations relatives à ce critère, le secteur du logement en particulier, confirme cette situation. Elle sort des chiffres tous les trimestres en aucune situation alarmante n’a été détectée. L’organisme soulève une grande stabilité au niveau des taux imposés par les banques les plus grandes du pays, et ce d’après sa plus récente publication.

Les données taux de l’Anil

L’indicateur de taux de crédit immobilier de l’Anil est établi en fonction des données transmises par les établissements financiers, plus précisément ceux les plus importants. Les tendances sont ainsi suivies de près pour le bonheur du secteur immobilier qui est un acteur principal pour les banques. Ces indicateurs et plus, vous pouvez les trouvez et simuler les comparateur de rachat de credit.

Toutefois, il faut toujours prendre en considération que les banques sont libres d’appliquer les taux d’emprunt suivant les circonstances, à savoir la situation géographique, le dossier à traiter ou encore le type de projet nécessitant l’emprunt. Les chiffres donnés par l’Anil ne sont donc qu’à titre indicatif et servent essentiellement de repère. Les particuliers allant contracter un prêt seront ainsi informés des taux les plus bas et les plus élevés. Ils auront, par conséquent, une estimation du financement qu’ils obtiendront. Aucunement ces données ne doivent être exploitées pour les crédits libres à taux fixes et les prêts d’accession sociale.

Les tendances des trois dernières semaines venant de l’Acnil

L’Acnil a effectivement annoncé une tendance sur les taux sur les trois derniers mois, comme à son habitude, et les taux communiqués ont été stables par rapport à la précédente publication. La comparaison a même présenté une similitude très proche. En détail, un emprunt d’une durée de 15 ans la fourchette basse a même descendue vers 1,15% contre 1,2 % le trimestre d’avant. Selon l’Acnil, d’ailleurs les acteurs immobiliers le confirment, cette tendance a permis d’identifier une hausse du pouvoir d’achat et des transactions plus importantes. De plus, le taux maximum relevé n’a pas bougé pour autant permettant à tout dossier d’avoir le financement nécessaire pour les investissements.

Par ailleurs, la tranche de 20 et de 25 ans d’emprunt accuse également cette tendance stable, et ce même avec les prêts libres et les PAS. De grands projets sont apparus durant cet exercice de 3 mois puisque le financement obtenu par ces longues périodes de prêts est important. Cela peut être utilisé pour de l’investissement locatif. Ce critère rentre justement dans le cadre de l’immobilier puisque les conditions sont favorables pour les investissements.

Toutefois, les acteurs immobiliers doivent rester vigilants puisque la situation n’est pas prête d’être aussi favorable à l’avenir. L’année prochaine sera en effet le siège de la montée en charge de ce taux d’emprunt suivant les observations des spécialistes. Ceux qui sont en plein cours dans les négociations devraient ainsi concrétiser rapidement leur contrat de prêt au risque de devoir refaire des calculs avec les taux variés de l’année 2019. Faire appel à un courtier permettrait de trouver rapidement les taux les plus bas annoncés par l’Acnil.

Laisser un commentaire