Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Vie pratique | 0 comments

Top 3 des qualités d’un bon rédacteur

Top 3 des qualités d’un bon rédacteur

Depuis le développement du monde du digital, de plus en plus de nouveaux métiers comme la fonction de rédacteur ont vu le jour. Ce métier a une importance toute particulière vu que c’est le premier rempart qui se trouve directement en contact avec les internautes. Dans ce cas, il est plus que recommandé de fournir un contenu de qualité. Pour trouver la personne qu’il vous faut, vous pouvez vous focaliser sur ces trois critères.

Avoir une solide connaissance générale

Le premier point qui vient en tête avec ce métier c’est la polyvalence. En effet, pour répondre à toutes les demandes en matière de rédaction, un rédacteur se doit d’avoir de solides connaissances. Ce sera pour lui une base pour mieux se mettre en condition avec les diverses thématiques qu’il aura à traiter. Même s’il a un domaine de prédilection, il va être confronté à tous les types de thèmes que sa clientèle va lui confier. Pour produire un contenu de qualité, le rédacteur se doit d’avoir une certaine autonomie, notamment au niveau de la recherche. Ce caractère autonome, combiné à la curiosité lui permettra de montrer une certaine maîtrise quel que soit le domaine abordé. Testez votre rédacteur de contenu web sur votre thématique avant de lui confier des grosses commandes.

Maîtriser les outils

Il s’agit ici des outils informatiques. C’est la condition essentielle qui garantit l’effectivité du travail. Il ne s’agit pas d’être un vrai expert en la matière mais d’avoir assez de connaissances pour réaliser le travail. Cette aptitude concerne notamment la manipulation des divers logiciels pour le traitement des textes notamment avec Word. Pour ceux qui prendront aussi en charge de la publication sur WordPress ou Prestashop, il est nécessaire d’avoir des notions en CMS. Parfois, il est aussi nécessaire de faire quelques retouches sur les images afin de publier de belles illustrations.

Avoir une totale maîtrise de la langue utilisée

Parfois perçu comme une évidence, ce dernier critère nécessite toutefois d’être énoncé. En effet, pour pouvoir rédiger un contenu de qualité, la maîtrise de la langue utilisée est la base. Ainsi, les fautes d’ordre grammaticales ou orthographiques ne doivent plus apparaître. Ceci du fait que le rédacteur va être jugé en fonction de la maîtrise de ces points. Pour montrer le professionnalisme et la maîtrise d’un certain domaine, utiliser un jargon spécialisé est intéressant mais ne le faites que si vous êtes à l’aise avec le sujet. Pour éviter toutes les confusions, il est judicieux de consulter de temps en temps de faire relire à des experts du sujet.

Laisser un commentaire