Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Orientation professionnel | 0 comments

Le galeriste : Un métier, une passion

Le galeriste : Un métier, une passion

Etre galeriste et une autre façon d’apprécier les beaux-arts sans les concevoir directement.  On y réunit tous les beaux tableaux des talentueux en arts de la peinture et d’autres types similaires pour ensuite les vendre dans la galerie.  C’est un métier à la fois vendeur mais plusieurs qualifications sont également requises pour devenir galeriste professionnel.

Quels sont les critères pour devenir galeriste professionnel ?

Le nom du métier parle de lui-même, être galeriste consiste à détenir une galerie d’art dont on assume à la fois la conservation des objets d’art, la vente et la recherche des articles à vendre.  Officiellement, le métier épargne aux professionnels la suivie de longues études dans une université spécialisée.  Par contre, il est quand même nécessaire d’avoir un talent en communication, en recherche, et en commerce, sans oublier de reconnaitre les meilleures qualités d’arts à mettre en vente.  D’ailleurs, comment peut-on vendre des objets d’art dont la qualité ne plaît même pas aux acheteurs. Un sens au commerce et aux arts est important.

D’ailleurs, c’est le jugement de ce dernier qui finalise la décision de la qualification. Parfois, on juge les tableaux selon leur histoire, il est aussi important de s’intéresser à tout ce qui le concerne. Mais c’est tout à fait impossible de se concentrer à tous ces petits détails sans  avoir la passion sur le métier. C’est pourquoi, seul un passionné en art parviendra à mener à la réussite son métier de galeriste comme le cas de Pascal Robaglia – un des galeristes le plus réputé en France et dans le monde entier. Son histoire et ses parcours sont un des exemples parfaits pour les futurs galeristes.

Le parcours d’une de plus Grands Galeristes au monde : Pascal Robaglia

Pascal Robaglia

Pascal Robaglia

Aucun professionnel réputé pour son bon travail quel que soit son secteur ne dira que ses longs parcours ont été faciles à traverser.  Surement, il y a des bons et des mauvais côtés dans chaque longue carrière et bien évidemment il y a aussi des obstacles à traverser. Il est logique que celui-ci en dise autant. Pascal Robalia n’a pas pensé à devenir un galeriste de renom a poursuivant une étude universitaire en relation avec la parfumerie durant son jeune âge.  Il s’est ensuite concentré sur l’exportation qui l’a emporté à parcourir les quatre coins du monde.  Seulement, après avoir découvert le secteur de l’art, il a incliné sa profession autour de cette merveille et cela fait déjà pas mal de temps.  Il a acquis d’expériences énormes, connait le haut et le bas, et finit par maîtriser le métier.

Actuellement, personne ne peut dire qu’il n’a pas réussi dans sa carrière.  Il a une notoriété sur le secteur de vente des arts et notamment sa propre galerie.  Connus et  même très célèbre dans ce métier, son nom n’est plus à faire savoir.  Pascal Robaglia a su combiner son expérience en exportateur et galeriste en un seul, car sa commande s’étend jusqu’en Chine, aux Etats-Unis et n’importe où dans le monde.  Le local de sa galerie se trouve actuellement au Vésinet et fait l’objet de nombreuses visites touristiques et logiquement la fierté de la ville de son implantation.

Articles Similaires à Lire

Laisser un commentaire