Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Vie pratique | 0 comments

Comment réussir la reprise d’un bar ?

Comment réussir la reprise d’un bar ?

Va-t-on effectivement gagner de l’argent ? C’est la question centrale que l’on doit se poser au moment de reprendre un bar. Pour faire une bonne affaire, il faut surveiller le revenu net, le décor et les environs.

Combien je gagne ?

La recette à la fin de la journée peut être appelée « revenu brut ». Pour savoir si effectivement de l’argent rentre dans les caisses, il faut extraire les charges telles que l’eau, l’électricité, le téléphone, les divers abonnements (internet, télévision) et le salaire des employés ainsi que celui du patron. Ce calcul prend du temps. Pour éviter des surprises désagréables il est parfois intéressant de ne pas reprendre immédiatement un bar, mais de négocier une espèce de période d’essai. Cette dernière permettra d’évaluer les revenus réels générés par le lieu. S’ils sont inférieurs aux charges il y a de quoi s’inquiéter. Si ces revenus n’augmentent pas pendant d’autres périodes de l’année, alors il faudra renoncer au projet de rachat.

Où est la concurrence ?

A certains endroits, il est inutile de tenir un bar. Soit parce qu’autour il y a plein de commerces dans lesquels les clients peuvent acheter à boire. Soit parce que la densité humaine n’est pas importante, donc ne permettra pas d’avoir suffisamment de clients. Une troisième raison de ne pas commencer peut être l’existence d’un nombre élevé de bars à la périphérie. En revanche, si la zone se situe non loin d’un espace collectif fréquenté tel qu’un stade, une salle de concert ou plusieurs universités, alors le lieu est intéressant pour ouvrir un bar. Evaluez tous ces éléments avant de répondre à une annonce de vente de bar / tabac dans le Finistère.

Quelle est la configuration du bar ?

L’espace intérieur doit s’accorder avec le type de clientèle souhaité. Si le but est de proposer un lieu convivial dans lequel le client se sent comme à la maison, alors il faudra avoir plein de petits espaces douillets. Ils pourront être délimités par des cloisons ou par la structure du bâtiment. Pour obtenir un rendu intime, il faudra de la lumière douce et une décoration donnant un aspect artisanal. Pensez aux vieux tonneaux, aux rocking-chairs …. Évitez les vastes baies vitrées et les immenses comptoirs en marbre, trop modernes ! Pensez également à une petite scène ou à un karaoké afin de créer des loisirs pouvant attirer du public.

Articles Similaires à Lire

Laisser un commentaire