Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Orientation professionnel | 0 comments

Quid de l’accompagnement des créateurs d’entreprise?

Quid de l’accompagnement des créateurs d’entreprise?

Pour faciliter l’intégration des créateurs d’entreprise dans l’univers de l’entrepreneuriat, les nouveaux dirigeants bénéficient désormais d’un accompagnement dédié à la création. Pour ces entrepreneurs, être accompagné leur permet de pérenniser leurs sociétés sur 3 ans, 7 ans, voire10 ans. 

Pourquoi accompagner un créateur d’entreprise ?

L’accompagnement des porteurs de projet est indispensable avant même la mise en place de l’entreprise. Il s’adresse notamment aux entrepreneurs qui n’ont aucune base en comptabilité et en gestion.

Or, pour bien débuter dans l’entrepreneuriat, il faut savoir établir des prévisions, des bilans et connaître tous les aspects de la vie d’une société. L’accompagnement permet ainsi aux créateurs de mieux gérer leur entreprise, une bonne gestion participe directement à la pérennité d’une activité.

L’accompagnement des créateurs d’entreprise permet également de lutter contre l’isolement dont certains entrepreneurs peuvent souffrir. Ce phénomène est très dangereux pour les porteurs de projet inexpérimentés. En l’absence d’un appui, ces jeunes dirigeants sombrent dans une certaine angoisse et peuvent même se désociabiliser. Il est donc primordial d’accompagner ces entrepreneurs sur la durée.

Comment se passe l’accompagnement de ces créateurs?

L’accompagnement des créateurs d’entreprise débute dès la phase de pré-création de l’entreprise. À ce stade, ils sont formés par des spécialistes de la création d’entreprise, par notamment des comptables et des juristes. La formation permet ainsi aux créateurs de partir sur de bonnes bases une fois leur société lancée.

L’accompagnement des créateurs se poursuit après la création, ceci afin d’éviter qu’ils se retrouvent face à d’autres types de difficultés. Pour les aider, il y a les clubs et les associations d’entrepreneurs. Ces derniers réunissent en un seul lieu les chefs d’entreprise, ce qui entraîne des rencontres, des partages et des échanges entre  dirigeants.

La « jeune pousse » ne risque ainsi jamais de se retrouver sans réponse. Ainsi, dans un club d’entreprise, il est possible pour chaque jeune dirigeant de s’exprimer sur ses difficultés, de renforcer ses acquis et de rencontrer de nouveaux partenaires, voire des clients.

Dans tous les cas, disposer d’un accompagnement, officiel ou non, est essentiel pour éviter un parcours semé d’embuches. Clairement, entre les compétences nécessaires et l’enthousiasme débordant des débuts, il est parfois facile d’être déstabilisé.

Laisser un commentaire