Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Vie pratique | 0 comments

Acheter logement neuf à Toulouse : les pièges à éviter

Acheter logement neuf à Toulouse : les pièges à éviter

Le marché de l’immobilier dans la capitale de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées a connu une hausse ces dernières années. Vous voulez investir dans un projet neuf à Toulouse? Un achat sur plan nécessite cependant une certaine vigilance pour éviter les pièges de l'achat dans le neuf.

Bien se renseigner dès la réservation

Si un programme immobilier a suscité votre intérêt au point que vous envisagez d’acheter un logement sur plan, Il faudra vous informer sur le projet avant de vous engager. En effet, vous devez signer un contrat de réservation et effectuer un dépôt de garantie. Veillez à bien vérifier les informations qui figurent sur le contrat de réservation soient une description dans les moindres détails du futur logement, une estimation de la surface habitable, le nombre de pièces, son emplacement dans l'immeuble ou dans le lotissement, la date de signature de l’acte définitif et de la livraison ainsi que le budget prévisionnel.

Sur le contrat de réservation doit également figurer une partie indiquant les dispositifs collectifs, le type et la qualité des matériaux de construction qui seront utilisés. Le promoteur doit pour cela vous fournir une fiche détaillée. C’est pour vous le moment de spécifier au promoteur les détails à changer pour mieux adapté le logement à vos besoins. Vous aurez par la suite un délai de rétraction pour examiner le contrat de réservation. A cette étape, il est important de demander l’avis d’un architecte pour étudier les détails techniques et de s’adresser à l’Anil pour vérifier la fiabilité du contrat. Pour votre projet, vous pouvez investir dans un logement neuf à Toulouse dans le quartier Purpan.

La signature du contrat de vente final et la livraison

Lors de la signature de l’acte de vente définitif, il est préconisé de demander l’assistance de votre notaire. Vous aurez à vérifier si le contrat définitif respecte les mêmes clauses que le contrat de réservation que le promoteur vous avait envoyé. Ce dernier doit vous renseigner sur le règlement de copropriété pour un appartement et sur les règles d’urbanisme pour un lotissement. Le délai de livraison doit également être indiqué sur l’acte. De votre côté, la mesure à prendre concerne le prêt immobilier. Veillez à ce que soit mentionnée une condition qui annule l’acte de vente définitif et implique la restitution du dépôt de garantie au cas où le prêt n’est pas accordé. Avant de verser les fonds, vous devez obtenir les garanties de l’architecte. Un autre point à ne pas négliger est celui des assurances, le promoteur doit souscrire à des garanties pour couvrir les acquéreurs et la construction contre d’éventuels risques.

Une fois, le chantier achevé, un rendez-vous sera fixé pour la livraison du logement. Lors de cette étape, une vérification minutieuse doit être réalisée pour contrôler le bon fonctionnement des équipements et la solidité de la structure (chauffage, sol, espace de loisirs, électricité, ect). Vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel du foncier pour pouvoir déceler les manques de conformité. Dans la mesure où le logement n’est pas conforme au plan prédéfini, vous devez décliner la livraison et entamer une procédure pour la réalisation de travaux complémentaires.

Articles Similaires à Lire

Laisser un commentaire