5 erreurs de débutants lors du choix d’investissement

  • Sony Objectif standard SEL-50F18F (focale fixe, 50 mm, F1.8, plein format, adapté aux séries A7, A6000, A5100, A5000 et Nex, monture E) Noir
    Pour les appareils photo plein format à monture E, compact, léger et maniable Distance focale 50 mm (correspond à APS-C 75 mm), ouverture F1.8 (plus petite ouverture F22) Qualité d'image excentrique grâce à une conception optique avec élément asphérique Beaux effets bokeh avec une sortie lumineuse maximale de F1.8 ; durée de vie plus longue grâce au boîtier métallique robuste livraison Sony Objectif plein cadre SEL50F18F.SYX à monture E Nettoyez l'objectif pour éviter les erreurs d'application
  • Extracteur de Jus BioChef Atlas Whole Slow Juicer PRO - Puissance maximale 400W / 40 tr/min, Grande Ouverture, Moteur très puissant (Argent)
    NOUVELLE GÉNÉRATION: une plus grande vis sans fin améliorée, un moteur de qualité commerciale d'une puissance maximale de 400w, des pièces lavables au lave-vaisselle et un nouveau design très élégant. 60 minutes de jus consécutifs, jusqu'à 40 LITRES de jus par heure (testé avec des pommes) Bouche d'alimentaion à Double Entrée (8cm x 8cm) pour presser des fruits et légumes entiers tels que carottes, pommes et oranges. 3 tamis au choix: fin, à gros trous & un NOUVEAU sorbet sans BPA - pour faire des jus, sorbets, laits végétaux et beurres de noix. Garantie À VIE sur le moteur, 5 ans sur les Pièces et 1 an à utilisation professionnelle + 30 Jours d'Essai Gratuit
  • La théorie du choix: Connue précédemment sous le nom de "théorie du contrôle"

Vous êtes un investisseur débutant ? Alors voici les 5 erreurs que vous risquez de commettre.

Se focaliser sur le rendement (et oublier le risque)

Investir, c’est rechercher du rendement. Il est donc compréhensible que les investisseurs débutants recherchent le ou les produits qui procurent le meilleur rendement.

Pourquoi est-ce une erreur ?

Parce que rendement et risque sont positivement liés. Pour obtenir un rendement élevé, il faut accepter de prendre des risques élevés.

Comme l’explique cet article, les investisseurs qui se focalisent sur le rendement et négligent les risques (élevés) associés sont susceptibles d’investir dans des produits dont le niveau de risque dépasse leur tolérance au risque. Dans ce cas, ils subiront tôt ou tard des pertes qui leur seront intolérables. Ils perdront plus qu’ils ne peuvent l’accepter. Une situation inconfortable qu’il vaut mieux éviter car elle conduit généralement à des décisions radicales non appropriées.

Comment éviter cette erreur ? En tenant compte du rendement, en considérant le couple rendement risque et non le seul rendement.

En se focalisant sur le rendement, les investisseurs risquent donc de subir des pertes qu’ils ne peuvent supporter. Sauf s’ils investissent dans le placement miracle qui procure un rendement élevé sans risque. Seconde erreur.

Rechercher le produit miracle (alors qu’il n’existe pas)

Les investisseurs débutants ne connaissent pas toujours la relation positive entre le rendement et le risque. Ils pourront donc se laisser tenter par un produit supposément rentable et sans risque.

Pourquoi est-ce une erreur ?

Parce que ce produit ne tiendra pas ses promesses.

  • Soit le produit sera sans risque (ou avec des risques limités) et son rendement sera faible.
  • Soit le rendement sera élevé et le risque le sera également : il s’agit notamment des investissements dans les cryptomonnaies, produits hautement spéculatifs.
  • Soit il s’agit d’une escroquerie. C’est sur ce domaine du placement miracle que les arnaques sont les plus nombreuses.

Comment éviter cette erreur ? En n’oubliant jamais que le rendement et le risque sont positivement liés. Le rendement est la rémunération du risque.

Suivre les conseils de ses proches (qui ne sont pas des professionnels)

L’investisseur débutant qui a peur de se tromper ou qui est à l’affût d’une bonne opportunité sera enclin à écouter les conseils de ses proches qui eux, ont investi dans un placement performant.

Pourquoi est-ce une erreur ?

  • Parce qu’il vaut mieux consulter un professionnel plutôt que d’écouter ses proches. Chacun son métier.
  • Parce que le produit qui est adapté à un investisseur ne le sera pas à un autre. Vouloir suivre les conseils de quelqu’un qui n’a ni la même tolérance au risque, ni le même horizon de placement, ni les mêmes objectifs, est une erreur. Cela conduit à investir dans un produit inadapté.
  • Parce que cela peut conduire à investir dans un produit que l’on ne comprend pas. Or, il est important de bien comprendre comment le produit dans lequel on investit génère du rendement. Sinon, mieux vaut s’abstenir.

Comment éviter cette erreur ? En investissant dans des produits cohérents avec son profil de risque, ses objectifs, et son horizon temporel, de préférence avec l’aide d’un professionnel.

Spéculer plutôt qu’investir (et tout perdre rapidement)

Alors que l’investisseur avisé cherchera à profiter des tendances de long terme et non des fluctuations des marchés, les investisseurs débutants avides de rendement vont souvent chercher à faire des paris sur l’évolution future des placements et à jouer sur les cycles. Ils adopteront une approche spéculative.

Pourquoi est-ce une erreur ?

  • Parce qu’il est extrêmement difficile d’anticiper les fluctuations des marchés. Même les professionnels, pourtant formés et équipés, peinent. Cela explique que de nombreux apprentis boursicoteurs y laissent leur chemise, voire plus.
  • Parce que l’appât du gain pousse à prendre des risques inconsidérés.

Comment éviter cette erreur ? Il faut prendre conscience qu’un capital se construit dans la durée. Il n’y a ni produit ni technique qui permette de devenir (à coup sûr) riche rapidement.

Investir des montants inadaptés (et le regretter)

Les investisseurs débutants ne distinguent pas toujours la différence entre l’épargne et l’investissement.

Il existe trois types d’épargne :

  • L’épargne de précaution, destinée à faire face à une dépense imprévue. De trois à six mois de revenu, elle doit être immédiatement disponible et placée sur des supports sans risque.
  • L’épargne projet, qui vise à financer des projets de moyen-long terme (études des enfants, acquisition d’une résidence principale ou secondaire…). Sa disponibilité immédiate n’est pas fondamentale mais elle doit être placée sur des supports sans risque.
  • L’épargne patrimoniale, pour se constituer un capital et/ou préparer sa retraite. C’est une épargne de long terme qui peut être investie. C’est la seule composante de l’épargne avec laquelle il est possible de prendre des risques.

Or, pour devenir riche lus rapidement, les investisseurs débutants auront tendance à investir avant d’avoir constitué une épargne de précaution et une épargne projet. Grave erreur.

Pourquoi est-ce une erreur ?

  • Parce qu’il ne faut pas prendre de risque avec une épargne destinée à des besoins de court ou de moyen terme. Il ne faut pas risquer une perte en capital avec des sommes destinées à des situations d’urgence ou aux études des enfants.
  • Parce qu’il ne faut pas immobiliser une épargne dont on peut avoir besoin. Trop d’investisseurs immobiliers calibrent mal leurs investissements et doivent revendre à perte ou se trouvent écrasés par des mensualités de crédits trop élevées.

Comment éviter cette erreur ? En distinguant trois types d’épargne et en n’investissant que l’épargne patrimoniale.

Nous serons heureux de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Plaxeo
Logo