Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Vie pratique | 0 comments

Le Pacs : une forme d’union très répandue en France

Le Pacs : une forme d’union très répandue en France

Actuellement, il existe plusieurs manières d’officialiser l’union de deux personnes. Parmi elles se trouve le Pacs qui prend de plus en plus de place dans le train de vie des Français. Comme il s’agit d’un contrat, il implique certaines obligations notamment administratives mais procure aussi des avantages. Tour d’horizon sur les modalités du Pacs.

Un contrat de vie commune

D’habitude, l’union de deux individus se fait par les liens du mariage, à commencer par l’union civile suivie ou non d’une cérémonie religieuse. Par contre, certaines personnes ne souhaitent pas aller jusqu’au mariage tout en voulant un pacte qui les unit. C’est là qu’intervient le Pacs. Ce dernier consiste en un contrat qui met en place et concrétise principalement la vie commune entre deux personnes. Ce qui implique une habitation commune et l’existence facultative de relations intimes. En effet, à la différence du mariage ordinaire, le Pacs peut organiser la vie commune entre les personnes du même sexe.

Les causes du recours au Pacs

En France, on recense plus d’un million d’individus qui ont choisi cette forme d’union pour de nombreuses raisons. Il y a ceux qui ne veulent pas s’engager jusqu’au mariage notamment pour échapper aux exigences du cadre juridique tout en voulant s’assurer une stabilité en matière de cadre fiscal. D’autres individus ne peuvent tout simplement pas se marier alors que le concubinage ne leur convient pas. Ils ont alors recours au Pacs. C’est le cas des homosexuels.

Modalités pour se Pacser

En tant que contrat, le Pacs nécessite une convention entre les deux personnes concernées. La convention implique l’établissement d’une déclaration conjointe à adresser au greffe du tribunal d’instance de leur domicile qui va l’enregistrer. Et pour le marquer, le tribunal met une mention en marge de l’acte de naissance (cliquer ici pour faire la demande) des deux individus. Il est à noter que le Pacs peut être modifié à tout moment par une déclaration conjointe.

Comme tout contrat, il faut savoir que le Pacs confère aux individus unis des droits et des obligations notamment l’obligation de vie commune, le devoir d’assistance c’est-à-dire le soutien mutuel entre eux. Il faut noter aussi qu’il est possible de rompre le contrat pour des causes classiques comme le mariage de l’une des parties avec une autre personne. La séparation suit alors une procédure de rupture normale avec des conséquences sur les obligations et les droits. Et dernier point à préciser : des enfants peuvent être issus de cette forme d’union mais jusqu’ici, la loi ne prévoit aucune disposition à leur encontre. Ils sont considérés comme des enfants nés hors mariage.

Laisser un commentaire