Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Culture | 0 comments

Comment les artistes se font-ils connaitre dans le monde de l’art ?

Comment les artistes se font-ils connaitre dans le monde de l’art ?

C’est un fait : plus un artiste vend ses œuvres, plus il est connu. Pour y parvenir, en plus de rester motivés et confiants pour éviter de se décourager à la moindre difficulté, les artistes ont recours à de nombreuses méthodes. C’est ainsi que dans la suite, de la visibilité sur le web à l’expatriation, en passant par les concours et les expositions physiques, vous saurez comment les artistes font pour avoir toujours plus de notoriété.

En augmentant leur visibilité sur le net

Pour avoir le maximum de visibilité à l’ère mondialisation et surtout de la démocratisation du web, les artistes ont naturellement recours aux réseaux sociaux, notamment Facebook, Google +, Twitter, Instagram et bien d’autres. Ce qui leur donne l’occasion d’exposer directement leurs créations et de toucher un très grand nombre de personnes.

Les plus professionnels créent même en plus leur propre blog et leur site web pour pouvoir se vendre. D’autres encore publient leurs œuvres directement sur des galeries d’art en ligne facilitant achat d’oeuvres d’art au particulier tout en permettant aux artistes de s’exposer aux yeux des visiteurs.

En multipliant les expositions physiques

Bien évidemment, le moyen de prédilection et le plus original pour un artiste est d’exposer physiquement sa création. C’est ainsi que pour se faire connaître par un public professionnel et plus avisé, les artistes exposent leurs peintures dans des galeries municipales, des galeries privées, et participent aux salons d’art. D’autres ont même recours aux grands restaurants gastronomiques et autres commerces.

De plus, ils utilisent de nombreuses techniques et outils marketing pour mieux se démarquer lors de leurs expositions, notamment avec l’utilisation de flyers, d’affiches, la distribution de cartes de visite, … Généralement, les artistes exposent leurs toiles gratuitement, en négociant un partage de bénéfices le responsable de l’établissement en cas de vente.

En s’expatriant dans les pays porteurs

En France, malgré les efforts des fondations comme la Maison Rouge, la Fondation Ricard ou encore le Sam Art Project, les artistes les plus connus ne sont malheureusement pas des français. De plus, l’Etat français impose un taux de TVA de 10 % à tout artiste français sur la vente de ses œuvres, contre 5,5 % pour un artiste étranger. C’est à croire que les conditions en France sont plus favorables aux étrangers qu’aux français…

Raison pour laquelle de plus en plus de français ont tendance à se tourner vers l’étranger pour émerger dans le monde de l’art. A titre d’exemple, il y a Laure Prouvost qui a reçu le Turner Prize 2013 à Londres, qui y est installée depuis la fin des années 90. Vous avez également Camille Henrot, Lion d’Argent 2013 à Venise, installée à New York depuis 2012. Dans tous les cas, les USA restent la destination de prédilection des artistes.

En somme, si un artiste veut obtenir une reconnaissance internationale et surtout arriver au premier plan de la scène, il devra à un moment ou à un autre de sa carrière travailler au Etats-Unis, et ce, peu importe sa nationalité !

Laisser un commentaire