Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Bien-être | 0 comments

6 habitudes alimentaires à changer pour réussir à perdre du poids

6 habitudes alimentaires à changer pour réussir à perdre du poids

Les habitudes jalonnent nos quotidiens. Malheureusement, beaucoup d’entre elles sont mauvaises et peuvent nuire à notre style de vie, même si elles sont confortables. Concernant les mauvaises habitudes alimentaires, elles peuvent être les principaux obstacles à un style de vie plus sain et à une perte de poids efficace. Aussi, pour perdre ses kilos superflus, voici 6 mauvaises habitudes alimentaires dont il est important de venir à bout.

Garder des aliments tentants à portée de main

Une des mauvaises habitudes que l’on a souvent consiste à garder à proximité des choses à grignoter. Et il est difficile de résister à la tentation de manger quand ce que l’on aime manger est juste à portée de main. En particulier lorsque l’on a tendance à grignoter ou à s’accorder une petite douceur plusieurs fois dans la journée.

Ainsi, il vaut mieux agir en suivant le précepte : « ce qu’on ne voit pas ne nous tente pas. » Que ce soit au bureau ou à la maison, faites-vous une faveur et enlevant de votre vue toutes les nourritures possibles. À titre d’illustration, mettez les bonbons dans une bonbonnière opaque en haut d’une étagère, ranger vos chips au fin fond d’une armoire. Mettez plutôt des fruits comme des pommes ou d’autres aliments aux propriétés coupe faim bien en évidence.

Sauter le petit-déjeuner

Lorsque l’on souhaite diminuer notre apport calorique, il n’est pas rare que la première idée qui nous vienne à l’esprit soit de sauter le petit-déjeuner. Or de nombreuses études affirment au contraire que prendre un petit-déjeuner qui est un repas complet, contribue à la perte de poids. Parce qu’il s’agit d’un repas apportant les nutriments apportant de l’énergie et régulant l’appétit, ainsi que réduisant la faim au cours de la journée.

En effet, ce premier repas de la journée apporte généralement des fibres, du calcium, des vitamines, du fer, du zinc et du bon gras, mais également des protéines. De ce fait, même si vous n’avez pas très faim, faites en sorte que votre petit-déjeuner soit riche en nutriments. D’ailleurs, retrouvez dans cette vidéo 6 super aliments à manger le matin à votre petit-déjeuner.

Si vous n’avez le temps ou si vous le préférez, préparez-vous un bon smoothie. En fonction des ingrédients que vous y mettez, cette boisson peut remplacer votre petit-déjeuner. Un smoothie est rapide à préparer, facile à avaler et dense en nutriments.

Manger sans réfléchir

Manger sans réfléchir est le fait de manger sans se soucier de ce que l’on consomme, ni de la quantité d’aliments ingurgitée. Par ailleurs, le Pr Brian Wansink, psychologue de l’alimentation a mis en avant le fait que plus le plat dans lequel on mange est large, on a tendance à manger bien davantage. Une illusion d’optique à laquelle s’additionnent d’autres mauvaises habitudes, comme le fait de grignoter en regardant la TV ou en s’adonnant à une autre activité.

Parmi les solutions pour y remédier, vous pouvez par exemple changer manger et boire dans une vaisselle de plus petite taille, ou éviter de manger directement dans une boite. Manger en étant attentif au contenu de son assiette (quantité et qualité) est aussi une bonne solution. En ce sens, évitez de manger en regardant la télévision, ou en lisant, surtout avant de dormir.

Manger de manière compulsive

Parfois quand on a passé une mauvaise journée et que l’on arrive chez soi, la première chose que l’on fait est d’ouvrir le réfrigérateur et de manger. Parfois, on c’est parce qu’on est content de soi et on a envie de s’accorder une petite récompense. Cependant, craquer pour un encas alors que l’on n’a pas faim peut entraîner la prise de poids.

Dans le but de résoudre cette mauvaise habitude, il est tout d’abord nécessaire de trouver la cause de cette compulsion alimentaire. Est-ce une réponse à des émotions positives ou négatives ? Ou bien est-ce la conséquence d’une diète trop stricte ? Le fait d’identifier les causes qui font naître ces faims compulsives vous aidera à savoir quelle est la meilleure manière d’y remédier.

S’il s’agit d’un problème bénin, comme une réponse à une journée stressante, vous par exemple pouvez vous adonner à une activité qui vous permettra d’évacuer votre stress. Dans le cas où il s’agirait de problème plus grave, n’hésitez pas à consulter un psychologue, votre médecin, un diététicien, ou un nutritionniste. Ces derniers pourront ensuite vous conseiller, voire vous recommander un produit coupe faim, ou vous prescrire un traitement médicamenteux.

Manger trop rapidement

Entre faire les courses, le travail, ou les enfants, il est possible que vous avaliez votre repas à vitesse grand V. Or, manger trop rapidement est mauvais pour la digestion. Votre cerveau va notamment retarder la sensation de satiété et vous risquer de manger plus de nécessaires. En plus, votre digestion pourrait être inconfortable avec l’apparition de ballonnements.

Pour remédier à cette mauvaise habitude, prenez le temps de bien mâcher vos aliments, en prenant de petites bouchées. En prenant le temps de bien savourer chaque bouchée, vous verrez que votre nourriture stimulera davantage vos papilles gustatives. Par la suite, votre digestion sera plus aisée et la sensation de satiété surviendra plus rapidement. Pour vous forcer à bien mâcher, vous pouvez évitez la nourriture de type liquide ou en purée, et plutôt manger des aliments riches en fibres.

Consommer de la malbouffe

Bien que l’on sache que la malbouffe est un danger pour garder une silhouette fine et svelte, cette nourriture peut être addictive. De nombreuses études ont même mis en avant cette propriété addictive de la malbouffe dont la dépendance serait comparable à la drogue. Notamment à cause de la forte teneur en matière grasse, en sel, en sucre et en autres substances non naturelles qui stimule les sentiments de confort et de satisfaction.

Pour vous débarrasser de cette habitude, il est préférable de la modifier progressivement et de s’octroyer une gourmandise occasionnellement. Vu qu’une coupure brutale en se privant de tout d’un seul coup risque d’entraîner une envie bien plus importante de manger de la malbouffe. Trouver des alternatives plus saines en évitant au maximum les aliments transformés est également une option intéressante, afin d’éviter la junk food.

Laisser un commentaire