Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Santé | 0 comments

Le test par bandelette urinaire, c’est quoi et comment ça marche ?

Le test par bandelette urinaire, c’est quoi et comment ça marche ?

Afin de mieux détecter certaines maladies et d’arriver à leur traitement optimal, certains ont recours aux examens urinaires. Outre le test de grosses, les urines peuvent posséder des composants normaux et anormaux, leur analyse par le biais de bandelettes urinaires permet d’établir un diagnostic. De ce fait, il est important de vous tourner vers du matériel de qualité et des marques fiables. Ainsi, il sera possible d’effectuer les examens pour les consultations ou hospitalisations. Ce qui permettra de dépister au plus tôt les pathologies.

La bandelette urinaire pour dépister les pathologies

Pour dépister certaines pathologies à un stade précoce, on use de la bandelette urinaire. De ce fait, certaines maladies métaboliques, rénales, des infections urinaires ou encore des lésions de l’appareil urinaire peuvent être décelées. En effet, la présence de glucoses dans les corps cétoniques peut témoigner d’un diabète sucré. Alors que la présence de protéines peut être liée à une hypertension artérielle. Tandis que s’il est possible de noter des leucocytes ainsi que des nitrites dans les urines, le patient est généralement victime d’infections urinaires.

Donc, la bandelette permet aide le traitant à analyser rapidement les urines. Sa structure formée d’une petite tige souple aide à mettre en relief plusieurs données biologiques. Cela permettra de diagnostiquer certaines maladies. Mais il est important de savoir que ces diagnostics pourront être précisés par d’autres examens complémentaires comme avec l’ECBU pour les infections urinaires.

Quand user de la bandelette urinaire ?

Outils d'analyse d'urineLa bandelette urinaire peut être utilisée lors d’un bilan de santé de routine chez la femme enceinte. Elle peut aussi être prescrite lors de douleurs abdominales ou lombaires. Son usage peut aussi être nécessité lors des infections urinaires. Cela parce qu’une infection urinaire basse mal traitée pourrait s’aggraver et découler vers une pyélonéphrite ou infection du rein.

C’est pour cela que les infections urinaires telles que les cystites ou colibacilloses, des brûlures en ruinant sont ressenties par le patient. La fréquence des urines peut accroître et être suivie de fièvre.

Comment prélever les urines

La bandelette urinaire sert de support d’analyse des urines. Le premier jet d’urine ne doit pas être utilisé. En effet, ce dernier doit être évacué aux toilettes. Le reste de l’urine doit, quant à lui être récupéré dans un récipient. La bandelette pourra être trempée dedans. Il est important que l’opération se fasse sur des urines fraîchement émises.

Les plages réactives de chimie sèches fixées sur la plaquette changeront de couleur selon les résultats. Ce qui permettra d’analyser les principaux paramètres de la bandelette qui sont : les leucocytes, les nitrites, les protéines, le pH, les hématies, le glucose, la bilirubine, l’urobilinogène, l’hémoglobine, la densité et les corps cétoniques. Ce qui permettra d’établir un diagnostic que d’autres examens pourront confirmer.

Laisser un commentaire