Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Vie pratique | 0 comments

Comment choisir son syndic de copropriété ?

Comment choisir son syndic de copropriété ?


Dans une copropriété, le syndic est un acteur majeur. C’est lui qui s’occupe de toutes les choses au quotidien au sein de la résidence (respect du règlement intérieur, entretien des parties communes, dialogue avec les administrations…). Par conséquent, lorsque vous le choisissez, vous prenez une décision très importante pour l’avenir de la copropriété. Voici les points à considérer pour une bonne décision.

Comment est défini le choix du syndic ?

Avant de se plonger dans les critères pour la sélection d’un bon syndic, rappelons que le choix se fait via un vote lors de l’Assemblée Générale. Cette AG réunit tous les copropriétaires et toutes les décisions importantes y sont prises, dont le vote du syndic.
Il y a une obligation légale de concurrence. Plusieurs devis doivent donc pouvoir être comparés. Toutefois, cela ne vous empêche pas d’argumenter en faveur de votre préféré.

Les critères importants pour avoir un bon syndic

Le premier réflexe est toujours de s’attarder sur la dernière ligne du devis, celui du montant total à débourser. Cela est logique, mais vous devez aussi vous concentrer sur les tâches comprises. Certains syndics ont le don pour tout surfacturer. L’envoi d’un recommandé vous est compté 10€ ou l’organisation de l’Assemblée Générale vous coûte un bras. Demandez la plus grande transparence sur les missions et exigez des estimations sur les tarifs des suppléments.
Ensuite, veillez à ce que votre gestionnaire soit compétent. Avant de signer, parlez-lui. Vous pouvez très bien choisir un excellent syndic, si votre gestionnaire est complétement dépassé, il ne vous aidera pas, au contraire. Pour vous rendre compte de son niveau, il suffit de lui poser des questions un peu pointues, sans lui faire un examen pour autant. Si ces réponses vous semblent peu sûres, vérifiez par la suite la véracité de ses propos. Sondez également le syndic sur ses prestataires. Sans un réseau sûr, l’entretien de votre immeuble pourrait en pâtir. Un bon syndic a toujours sous son coude une aide externe pour des réparations rapides (portail, ascenseur…) ou entretenir un espace.
La réactivité est également à estimer. Déjà, dites-vous que si votre interlocuteur n’est pas réactif alors que vous êtes un prospect, cela semble mal embarqué. Un gestionnaire gère plusieurs copropriétés en même temps. Cela est normal, car la rentabilité du cabinet ne pourrait pas être assurée autrement. Cependant, il ne doit pas crouler sous les dossiers sous peine, que dans le cas où une urgence survient, vous ne disposerez pas d’une aide immédiate.

Laisser un commentaire