Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Culture | 0 comments

Réforme des rythmes scolaires, où en est-on ?

Réforme des rythmes scolaires, où en est-on ?

Cela fait déjà 3 ans que la réforme des rythmes scolaires est appliquée dans l’hexagone avec comme motivation principale, l’amélioration des résultats des enfants et de leurs performances en termes d’apprentissage en classe.

Courant juin, le ministre de l’éducation nationale a délaré qu’il existe maintenant 3 nouveaux rapports dressant un premier bilan de cette réforme du calendrier scolaire. C’est un aperçu qui n’est aucunement rassurant pour l’avenir des élèves.

Quelques rappels sur la réforme des rythmes scolaires

La réforme du calendrier scolaire de l’école primaire en France fait référence à une réorganisation du temps scolaire des élèves en primaire, en vue d’améliorer leur connaissance et leur capacité d’acquisition et d’apprentissage en classe. Elle s’inscrit dans un ensemble de mesures de refonte de l’école française, initiées par le gouvernement actuel.

Cette réforme des rythmes scolaires invite l’école primaire française à revenir au rythme scolaire traditionnel, celui de 4 jours et demi, car, selon le ministère de l’éducation nationale de l’époque, cela répond à des objectifs pédagogiques permettant aux élèves de mieux apprendre à l’école.

Où en est-on avec le nouveau calendrier scolaire ?

Le 10 juin 2016, le ministère, par le biais de son inspection générale, a fait part de l’existence de trois nouveaux rapports qui mentionnent des résultats très médiocres, voire à l’encontre des motivations initiales puisque, selon cette source, il s’avère que cette réforme est fatigante et altère la capacité d’apprentissage des élèves en classe.

Selon le rapport de l’inspection générale, la matinée supplémentaire que prônait la réforme n’était que le point qui a fait déborder le vase provoquant un déséquilibre entre les disciplines chez un élève français en primaire. En novembre 2015, cette observation a été déjà formulée par l’Observatoire des Rythmes, dont le rapport a été très dépréciatif à l’égard de ce nouveau calendrier scolaire.

Selon un autre rapport, celui de Mégard, la réforme a diminué le temps de récréations de 10 minutes du moment que le temps des après-midis avait été aussi réduit. D’ailleurs, le choix des enseignants, de mettre les matières difficiles à suivre pendant 5 matinées, a eu un effet de déséquilibre sur les élèves.

En dépit de ces quelques rapports du ministère qui donnent un aperçu sur la réforme du calendrier scolaire, il est encore tôt de se prononcer officiellement sur cette réforme, même si le déséquilibre se fait déjà sentir. Ce qui est sûr, c’est la réforme des rythmes scolaires ne fini pas de faire couler de l’encre et de la salive.

Laisser un commentaire