Que voir à Lanzarote

  • LANZAROTE: PARADIS D'EAU, DE SABLE ET DE FEU
  • Lanzarote, Espagne, Kanarische Inseln, Espagne, Cueva De Los Verdes, Laengster Lavatunnel Der Welt, Hoehle, Unterirdischer See, Spiegelung, Aimant de réfrigérateur
    Aimant de réfrigérateur souvenir de haute qualité Design exclusif Aimant de réfrigérateur rigide, ne se plie pas Aimant puissant à l'arrière Dimensions : 53 x 80 mm
  • Papageienstrände, Playas De Papagayo, Lanzarote, Espagne, Aimant de réfrigérateur
    Aimant de réfrigérateur souvenir de haute qualité Design exclusif Aimant de réfrigérateur rigide, ne se plie pas Aimant puissant à l'arrière Dimensions : 53 x 80 mm

A voir absolument à Lanzarote

Les endroits les plus intéressants à visiter sur l’île de Lanzarote: un petit guide des choses à voir une fois à Lanzarote.

Il y a deux caractéristiques principales à garder à l’esprit: les paysages « lunaires » de l’île, que la nature a créés en associant mer et lave; et les bâtiments et palais créés par l’artiste aux multiples facettes (peintre, architecte et sculpteur) César Manrique, originaire de Lanzarote, chacun de ces lieux fait partie du CACT – Centre d’Art Culture et de Tourisme.

Teguise

Située au centre de l’île, l’ancienne capitale de Lanzarote est aujourd’hui l’un des principaux centres culturels et touristiques. Les rues sont parsemées de bâtiments nobles et de couvents, et s’ouvrent sur des places où les témoignages culturels du passé sont clairement visibles, en particulier les «escarmouches» entre Maures et Chrétiens ou les attaques de pirates.

Parc national de Timanfaya

Déclaré « National » le 9 août 1974, le Parc – entièrement d’origine volcanique – occupe une superficie d’environ 52 km2 , dans la partie sud-ouest de l’île. L’éruption la plus récente s’est produite entre 1730 et 1736. Parmi ses volcans les plus connus se trouvent La Montaña de Fuego, La Caldera del Corazoncillo et Montaña Rajada.

La Fondation César Manrique

Le centre culturel de l’île par excellence, reconnu internationalement. La maison de l’artiste (Taro de Tahíche) a été rénovée en 1990 – en la gardant aussi fidèle que possible à la structure d’origine – puis est devenue un « Musée » dédié aux peintures et sculptures de l’artiste. Tous les changements et extensions des pièces, ainsi que la disposition des œuvres à l’intérieur, l’entretien du jardin et de la fresque, ont été personnellement supervisés par Manrique avant sa mort.

Jameos del Agua

Les « Jameos » sont l’une des principales attractions volcaniques de Lanzarote: ce sont des volcans « tubés » dont la partie supérieure a cédé sous la pression des gaz à l’intérieur de la roche. Le « trou » laissé par la chute de cette partie a permis de pénétrer la lumière et l’eau, créant de véritables piscines souterraines naturelles. Les « Jameos del Agua » atteignent en particulier la mer en traversant la « Cueva de los Verdes » (où guanches ils ont trouvé refuge contre les attaques berbères) et la « Cueva de los sei lagos » (fermée au public).

El Golfo (ou Laguna de los Clicos)

Une vraie rareté pour ce qui concerne l’architecture hydro-volcanique naturelle: c’est un cratère formé directement sur la côte, dont le bord exposé à la mer s’est érodé avec le temps et sous l’action de l’eau. À l’intérieur du cratère, un lac vert olive (pierre typique de Lanzarote) s’est formé, séparé de l’océan par une plage complètement noire.

Mirador del Rio

Une zone panoramique située à l’extrême nord de l’île, à 479 mètres au-dessus de la mer et orientée vers le nord-est. La vue qu’elle offre est spectaculaire et va jusqu’à admirer les îles de l’archipel Chinijo (La Graciosa, Montaña Clara, Alegranza, Roque del Este et Roque del Oeste). Sur le belvédère se trouvait une ancienne position d’artillerie que César Manrique avait restaurée. Dans la partie souterraine de la « Batería del Río », il fit construire un restaurant: les fenêtres circulaires face à la mer, le passage extérieur et la terrasse supérieure, accessible par un escalier en colimaçon, offrent une vue unique sur l’île et le bras de mer. qui la sépare de la « huitième île », El Río.

Le jardin de cactus

Magnifique exemple d’architecture intégrée au paysage. Construit par César Manrique en 1991, le Cactarium est le dernier projet auquel l’artiste s’est consacré à Lanzarote. Obtenu d’une ancienne carrière pour la collecte de la poussière volcanique, ce jardin particulier de 5000m2 il abrite environ 10 000 spécimens de 1 500 espèces de cactus différentes des Canaries, du Pérou, du Chili, du Mexique, du Maroc et de Madagascar.

Château de San José

Construit entre 1776 et 1779 sur ordre du roi d’Espagne Charles III, et connu (malheureusement) aussi sous le nom de « La Fortaleza del Hambre », il abrite aujourd’hui le Musée d’art contemporain.

Château de Guanapay

C’est une véritable forteresse située au sommet du volcan Guanapay. La forteresse a été « remodelée » architecturalement à plusieurs reprises depuis le milieu de 1440 (lorsque la construction a commencé) jusqu’en 1571, avec l’ajout des deux tours.

La Saline di Janubio

Les marais salants Janubio ont été activés à Lanzarote relativement tard, par rapport à d’autres endroits européens, seulement en 1985 et, bien qu’il s’agisse d’un endroit avec une atmosphère toujours unique, la baisse de la pêche et la croissance de la concurrence, ont eu un impact significatif sur la production saline locale.

Le musée du vin

Installé dans des caves datant de 1775, construites sur un sol volcanique, le musée du vin El Grifo conserve le caractère volcanique, symbole de Lanzarote, même à l’intérieur. Les grands murs en pierre de lave contrastent de manière unique avec les poutres en bois d’origine qui soutiennent les plafonds. La production présentée au musée rassemble des spécimens allant de la fin du XIXe au XXe siècle.

Nous serons heureux de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Plaxeo
Logo