Pages Menu
Categories Menu

Posted in Non classé | 0 comments

Le balisage une façon d’améliorer la sécurité routière

Le balisage une façon d’améliorer la sécurité routière

Les accidents sont encore bien nombreux sur les routes françaises, malgré une légère baisse au fil des années. Il faut sans cesse améliorer les procéder pour la sécurité routière, en utilisant des balisages appropriés, mettant à jour des mesures de sécurité et en connaissant les causes de ces accidents pour les éviter.

Utiliser les balisages appropriés

Les professionnels de la sécurité routière, mais aussi les professionnels intervenants en cas d’accident sur les routes utilisent de nombreux types de balisage pour informer les autres usagers de la route. En voici quelques-uns qu’il est important de repérer en cas d’accident :

  • Les barrières de signalisation ajustables ou les barrières de sécurité rétractables qui permettent aux professionnels de les installer rapidement.
  • Les enrouleurs skippers existent de plusieurs couleurs suivant la situation et peuvent facilement être disposés sur des poteaux appropriés ou encore des cônes. Vous avez la possibilité de personnaliser le ruban en ajoutant un message.
  • Les barrières de sécurité sont plus classiques généralement imposantes, mais sont toujours très efficaces visuellement, car elles se voient de loin.
  • Les tripodes de signalisation, de couleur réfléchissante, ils sont installés à une distance plus éloignée de l’accident pour avertir en avance les personnes circulant sur la route.

5 mesures qui amélioreront la sécurité routière, en 2020

En 2018 il y a eu 3 259 morts sur les routes d’après l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), ce qui représente tout de même 189 décès en moins par rapport à 2017. Pour lutter contre les accidents routiers et toujours voire ce nombre à la baisse, de nombreuses mesures vont être appliquées en 2020, mais voici les 5 principales

  • L’accès à la conduite accompagnée diminuée d’un an passant de 16 à 15 ans. Cette mesure est accompagnée de la possibilité de passer le permis à partir de ses 17 ans et demi.
  • Une mesure expérimentale sera mise en place, en réduisant pour les jeunes conducteurs le taux d’alcool. Ce taux passera de 0,5g/l à 0,2g/l de sang.
  • Afin d’améliorer la sécurité des piétons, les motards devront mettre un gilet de sécurité lors d’un arrêt d’urgence et il sera interdit aux véhicules de stationner à moins de 5 mètres d’un passage piéton.
  • Il est interdit d’utiliser un système de communication hormis le système Bluetooth relié à la voiture.
  • La limitation de vitesse, passant de 90 km/h à 80 km/h sur les routes secondaires, est déjà parfois appliquée sur certaines routes françaises.

Les causes des accidents routiers en France

Il y a 3 causes principales des accidents routiers en France sont la cause humaine, météorologique et technique. Les connaître permet souvent de pouvoir les éviter :

  • La cause humaine, c’est la plus fréquente, dans cette cause nous pouvons compter l’alcoolémie, la vitesse, mais aussi la fatigue qui peut provoquer de la somnolence, le téléphone au volant. C’est un facteur qui représente 90 % des accidents de la route.
  • La cause météorologique, ce facteur n’entre jamais en cause seule et est souvent accompagnée du facteur humain. Pour éviter les accidents en cas de mauvaise météo, optimisez votre éclairage et veiller à avoir des pneus en bon état, sans oublier d’adapter sa vitesse aux circonstances.
  • La cause technique, elle aussi généralement accompagnée de la cause humaine, pour un manque d’entretien du véhicule. Il faut donc tenir compte de l’état du véhicule mais aussi de l’état de l’infrastructure routier.

La sécurité routière est sans cesse améliorée, pour réduire les risques d’accidents sur la route. Il faut tenir compte des différents balisages, mais aussi et surtout éviter toutes choses qui pourraient engendrer un accident de la route.

Laisser un commentaire