Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Shopping | 0 comments

La chaise de bébé : elle révolutionne votre éducation

La chaise de bébé : elle révolutionne votre éducation


Pour éduquer un bébé, certains matériels sont d’une très grande aide. Si le berceau ou la table à langer ornent tous les foyers, la chaise haute est parfois délaissée à cause de son coût et de l’impression qu’elle n’est pas nécessaire. Pourtant, il s’agit vraiment d’un accessoire indispensable.

Moins de caprices à table !

Quand le bébé mange sur les genoux de la maman, il souhaite une attention complète et s’il ne l’obtient pas, il montre rapidement son mécontentement. Sur sa chaise et disposant d’une grande autonomie, il s’habitue un peu mieux à la solitude, à la condition que les parents le laissent un peu. De plus, cette assise est très confortable. Comme il ne souffre pas et apprécie même la position, il ne fait plus de caprices. Vous n’éviterez sûrement pas toutes les petites crises, notamment celles liées à la nourriture, mais les réduisez considérablement.

Une éducation plus rapide

Développer la motricité de l’enfant est une étape à surmonter. Les premiers mois, cela se fait avec grande difficulté. La chaise haute de bébé l’aide grandement dans cette quête. Grâce à la tablette qui se trouve sur le matériel, il peut utiliser les couverts. Il les saisit, les pose et apprend doucement comment manger de façon propre. Sans passer par une chaise haute, l’apprentissage est plus complexe. Ses mouvements étant moins propices à la liberté, il les effectue avec de la difficulté. De plus, d’un point de vue sociétal, il est très important pour l’enfant de trouver rapidement sa place au sein de la famille. Assis avec ses parents, ses frères et ses sœurs, il comprend qu’il en fait partie, qu’il n’est pas supérieur aux autres, mais pas non plus délaissé.

Des repas ludiques et plus longs

Bien souvent, quand le bébé mange sur les genoux d’un adulte ou sur une assise non spécialisée, son repas est très rapide. Il mange ses aliments, puis il sort de table pour retourner jouer ou faire un petit somme dans son transat. Avec une chaise haute, le moment se prolonge. L’enfant découvre que l’alimentation n’est pas un passage que l’on survole dans une journée. Au contraire, il peut, après avoir mangé, jouer sur sa chaise haute. Cela ne doit pas devenir non plus une habitude, mais dans un repas familial, c’est très appréciable que l’enfant puisse rester plus longtemps. Toutefois, faites en sorte que chaque activité, le repas et les loisirs, soit bien séparés. Il n’est pas question de jouer avec une peluche dans une main et la cuillère de purée dan l’autre !

Laisser un commentaire