Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted in Culture | 0 comments

Quels sont les bienfaits des jeux sur le cerveau ?

Quels sont les bienfaits des jeux sur le cerveau ?

Le jeu fait partie des différents loisirs de la vie de tous les jours. Nombreux sont les jeux qu’on trouve sur le marché du jeu et du divertissement : jeux individuels, jeux de rôle, jeux de société ou encore jeux vidéo. Plusieurs recherches ont démontré leur influence sur le cerveau humain, bonne ou mauvaise. Mais quels sont leurs bienfaits sur le cerveau ? Nous avons essayé de les déterminer.

Le jeu agit sur le développement du cerveau humain

Le jeu a un rôle primordial dans le développement harmonieux de l’individu, et ce, dès la petite enfance. Il détient de nombreuses vertus dont les adeptes peuvent bénéficier. Selon des chercheurs britanniques, certains jeux vidéo, plus particulièrement les jeux de stratégie, contribueraient à accroître la flexibilité du cerveau, qui dès lors, va pouvoir s’adapter à des situations plus ou moins graves, quel que soit l’endroit, l’heure et le temps.

Selon d’autres chercheurs, les jeux vidéo pourraient même retarder le déclin des compétences cognitives, et donc contribueraient à ralentir le vieillissement naturel. Ainsi, rechercher un ennemi pour le tuer dans les jeux vidéo contribue au développement des aptitudes visuelles.

Les jeux de société contribuent à tisser des relations entre les joueurs et à créer des liens sociaux, comme le jeu Trivial Pursuit. En effet, en jouant avec d’autres, l’enfant développe ses aptitudes sociales, telles que les capacités à communiquer, à gérer les émotions, à surmonter des situations difficiles, à apprendre à perdre et surtout à accepter les règles établies auxquelles il faut se soumettre lorsque l’on vit en communauté. De plus, le jeu du Trivial Pursuit ou d’autres jeux similaires permettent de développer sa culture générale.

Le jeu, un outil thérapeutique efficace

La médecine évolue et le jeu est actuellement de plus en plus utilisé comme outil thérapeutique pour soulager la douleur et surmonter le stress enregistré par le cerveau. En 2010, des chercheurs américains ont démontré que certains jeux vidéo pouvaient réduire l’angoisse ou la douleur causée par les procédures médicales (chimiothérapie entre autres) ou les maladies chroniques.

D’autre part, selon des chercheurs allemands, les jeux vidéo peuvent être utilisés en thérapie sur des patients souffrant de troubles mentaux tels que la schizophrénie, le syndrome de stress post-traumatique et Alzheimer, afin de les maintenir dans la réalité quotidienne. Une étude récente a démontré que la capacité de lecture d’enfants dyslexiques pourrait même être améliorée à travers le jeu.

Quoi qu’on dise, le jeu fait partie de notre quotidien, quels que soient sa forme, son objectif et ses règles. Il contribue au développement de nos capacités intellectuelles et permettent à certains de faire oublier leur problèmes d’angoisse ou stress.

Laisser un commentaire